Comment choisir sa combinaison de surf ?

May 7, 2021

Comment choisir sa combinaison de surf ?

 

Le problème c’est qu’il existe une grande diversité de combinaisons de surf sur le marché et que pour s’y retrouver c’est compliqué

On va t’aider à comprendre tous les éléments essentiels pour bien choisir ta combinaison de surf. Épaisseur, taille, coutures, matières et système de fermeture seront les principales caractéristiques à observer pour faire ton choix.

 

Les combinaisons

a)       Les différents types de combinaisons

Pour commencer, on va t’expliquer le principe du néoprène, le composant principal des combinaisons. 

Son apparition n’est pas toute jeune ! En effet, ce composant a été introduit à l’origine dans l’industrie du caoutchouc dans les années 30. Mais c’est seulement au début des années 50 que l’entrepreneur américain Jack O’neill, a décidé d’utiliser le Néoprène afin de confectionner les première combinaisons adaptées au surfLe néoprène est un caoutchouc synthétique plus cher qu’un tissu simple. Il est épais, léger, rigide mais aussi élastique, et surtout il tient chaud, c’est pourquoi les surfeurs en raffolent.

Au fur et à mesure, les combis s’améliorent et s’arment de doublure pour offrir plus de confort. Des résistances sont aussi fixées dans le dos.

Aujourd’hui, malgré sa couleur noire d’origine, le néoprène est disponible en plusieurs coloris grâce à des teintures, facile pour repérer ses potes à l’eau.




Il existe un grand nombre de combinaisons, de la combi intégrale à la shorty, on va donc t’aider à choisir celle qui te fera tuber ! 


La combi intégrale avec capuche : L’une des combinaisons les plus utilisées dans les zones froides (pour ton prochain trip en Irlande). La capuche ici joue un rôle important face aux vents et à la projection d’eau. N’oublions pas que 30% de notre chaleur corporelle s’échappe par le dessus du crâne, d’où l’importance d’avoir une capuche dans ces conditions-là.

 

Points forts : maintient la chaleur corporelle

Points faibles : Prix élevé (300€)



La combinaison intégrale : Les combis dites intégrales (sans capuche) sont les plus vendues en France métropolitaine. Elles couvrent ton corps jusqu’au poignet et aux chevilles, c’est la combinaison idéale pour un rapport chaleur/flexibilité (qui dépendra bien sûr de l’épaisseur choisie). C’est donc la combinaison la plus populaire dans le monde de la glisse.

Points forts : Plus de 4 épaisseurs disponibles

                      Maintient la chaleur corporelle

                      Nombreuses variétés et technologies

Points faibles : Insuffisant pour les eaux froides (6°C) 


- Les « Long John » et « Long Jane » : Conçu pour et par les surfeurs, elle offre une liberté très intéressante au niveau des bras et une liberté de mouvement. Elle fut un symbole dans le monde de la glisse car c’était l’une des premières combinaisons à se distinguer des combinaisons standards.

 

Points forts : Grande liberté de mouvement

                     Protection des eaux froides sur les zones critiques

Points faibles : L’eau à tendance à rentrer dans la combinaison




Points forts : Bonne liberté de mouvements

             Doublée au niveau des genoux


Points faibles :garde la chaleur corporelle comme un shorty




C’est l’une des combinaisons qui permet  la meilleure liberté de mouvement tant au niveau des jambes que des bras. Avec 2 à 3 mm d’épaisseur, ce n’est pas cette combi qui maintiendra une chaleur corporelle suffisante dans des eaux <16°C



Point forts : Grande liberté de mouvement

            Utile dans toutes les disciplines

           Toutes les tailles de manches sont disponibles


Points faibles : Combinaison qui préserve le moins la chaleur corporelle




b) Les ZIPS




Un surfeur est le plus souvent allongé sur le torse, c’est pourquoi le zip arrière a été pensé, afin de ne pas gêner le surfeur. L'un des gros avantages du zip arrière est que l’on peut l’enfiler facilement et rapidement tout en étant bien dans sa combi en surfant. 


Durant ses 20 premières années, le zip arrière n’a subi aucune concurrence. Mais récemment, des améliorations sur le zip avant lui ont permis de s’adapter aux conditions du surfeur, et lui permettent aujourd’hui de rivaliser. 




Bien qu’il soit plus complexe à enfiler et surtout à enlever, l’un des principaux avantages du zip avant est que l’eau à tendance à beaucoup moins s’infiltrer dans la combinaison. Mais attention il ne convient pas à tout le monde, et peut en gêner certains. A vous de voir ce qui vous convient le mieux ;) 


Pour finir, le chest zip et le zip free sont deux types de zip beaucoup plus confortables. Le chest zip est un zip qui s’ouvre seulement sur le côté pour faire rentrer le moins d’eau possible. Il est difficile à enfiler et est un peu moins souple au niveau des épaules.




Le zip free (absence de zip) lui est le plus souple et le plus confortable, il permet d’éviter les points durs au niveau du haut du corps. Mais il reste un peu moins étanche que le chest zip car l’ouverture au niveau du torse est un peu plus grande pour faciliter le passage.




Voilà un tableau avec un récapitulatif des combinaisons :

(Tu l’as fais toi même ce tableau ? Sinon il faut citer la source)

Source : lagreensession




c) Les différentes technologies des combinaisons


Elle permet simplement de limiter l’entrée de l’eau par les coutures, simple et efficace, il suffit simplement de coller une bande de néoprène à l’intérieur de la combi au niveau des coutures.




Des trous sont disposés dans différentes parties de la combinaison pour évacuer le trop plein d’eau accumule dans la combi. Système très basique mais très utile à la fois, surtout au niveau des poignets et des mollets.






Il remplit deux fonctions qui améliorent significativement les performances thermiques d’une combinaison. La première, comme son nom l’indique, est de couper du vent et la deuxième est d’absorber la chaleur des rayons du soleil. Pour le surf, il sera plus conseillé d’avoir un plastron dans le dos pour couper le vent durant la rame.





Maintenant que tu sais tout sur les combinaisons, il te reste encore une étape, quelle épaisseur de combinaisons tu choisiras parmi ce grand nombre de combinaisons? 


Premièrement il te faut une combinaison à ta taille : 

Pour les hommes :



Pour les femmes : 



Niveau épaisseur : 

L’épaisseur d’une combinaison se mesure en millimètres et est présentée comme une série de 2 voire 3 chiffres : 2/2, 3/2, 4/3, 5/4 voire 6/5/4

Chaque chiffre correspond à une épaisseur, par exemple une combinaison 4/3 signifie que le néoprène utilisé aura deux épaisseurs différentes : 4 et 3 mm. Le premier chiffre correspond à l’épaisseur du néoprène en millimètres au niveau du torse, dos et ventre et le second au niveau des bras et des jambes. 

 

 

 

d) Quelques marques françaises

Avant de s’arrêter là, on va te présenter quelques marques qui nous tiennent à cœur.

SEN NO SEN

 

 

 

 

 

SEN NO SEN est une marque de combinaisons française basée dans le sud-ouest. Elle a été créée en 1999, et depuis 2008, vend des combinaisons de surf et des vêtements

Disponible que dans quelques points de vente physiques afin de conserver intact tout le processus de création, fabrication et couper les coûts d'une distribution lourde et pour respecter l’environnement (utilisation de matières éco-responsables comme le coton bio, des tissus recyclés ou encore du caoutchouc naturel ou le neoprene limestone pour les combinaisons de surf.

Aujourd’hui de nombreux pro utilisent leurs combis comme Pierre Louis Costes, Justine Dupont 

ou encore Joan Duru

 

 





Picture


Depuis 2009, la marque Picture Organic Clothing s'est engagée dans une démarche éco responsable visant à développer des produits "eco friendly" dédiés à la pratique de sport Outdoor.

Depuis quelques années, la marque a fait fureur notamment avec ses produits fabriqués à partir de matériaux recyclés.

Après cet énorme succès, la marque a décidé de se lancer dans la fabrication de combinaisons de surf à faible impact environnemental.

Il faut savoir que 92% du coton qu’ils utilisent est d’origine biologique ce qui permet une réduction de 46% d'émissions de CO²


De nombreux pros utilisent ces combinaisons comme la Française Pauline Ado par exemple.





Auteur : Nicolas Fernandes, Surf Community Manager, Sealocker.